L’<b>obésité</b> est-elle contagieuse ?
L’<b>obésité</b> est-elle contagieuse ?

L’obésité est-elle contagieuse ?

Source : Maia Baudelaire
Publié le 20 novembre 2014

Une alimentation trop riche, le manque d’activité physique et la génétique sont des facteurs explicatifs largement connus de l’augmentation du nombre de personnes obèses dans le monde aujourd’hui. Mais se pourrait-il que cette propagation aussi rapide puisse également s’expliquer par le fait que l’obésité soit une maladie contagieuse ?
Ce n’est plus un secret pour personne, le nombre de personnes obèses augmente d’année en année dans tous les pays industrialisés. Les dernières études rapportent que 46% des français sont en surpoids ou obèses.

Une maladie contagieuse ?

Une étude réalisée par Nicholas Christakis et ses collègues de l’école de médecine de Harvard se sont penchés sur la question suivante « l’obésité est-elle contagieuse ? » Pendant 32 ans, les chercheurs se sont focalisés sur plus de 12 000 personnes et 37 000 de leurs amis, proches et voisins. Ils ont étudié l’évolution du poids de chaque individu et celui de leur entourage.

Les Résultats

Les résultats de cette étude sont surprenants ! Les chercheurs ont constatés que les amis d’une personne obèse ont un risque augmenté de 57% de le devenir à leur tour, cette valeur monte même jusque 70% si il s’agit d’un ami du même sexe et 171% s’il s’agit du ou de la meilleure amie. Les frères et sœurs d’une personne obèse voient leur risque de souffrir d’obésité à leur tour augmenter de 40 % et de 37% pour le conjoint.

Explications

Cette étude met en avant le lien entre l’environnement ainsi que la solidité des liens sociaux qui unissent les individus et l’épidémie d’obésité dans le monde. Deux explications ont été apportées par les chercheurs. La première est la contagion par mimétisme. Les personnes d’une même famille ont tendance à avoir les mêmes comportements et les mêmes modes de vie. Mais pourtant, les résultats restent identiques, même lorsque les familles sont géographiquement séparées. On parle alors de dérive des normes, la personne change d’opinion sur ce qui est pour elle une taille appropriée pour se sentir bien en société. Elle pense alors qu’il n’y a aucun problème à devenir gros, puisque les gens qu’elle aime le sont eux aussi.

Maïa Baudelaire, Nutritionniste et Coach Minceur experte en Comportement alimentaire, Fondatrice de la Méthode I Love my Diet Coach®, premier Coaching Minceur personnalisé remboursé par les Mutuelles

A lire également :
- Ces tâches ménagères qui brûlent des calories
- Idée repas : Ma journée Détox
- Les aliments indispensables à une détox qui marche
- Calories et idées reçues
- Comment faire une cure détox ?
- L'obésité en 5 questions
- Comment je perds du poids après ma grossesse ?
- Cuisine et légèreté
- Quels sont les aliments qui font grossir
- Sushis ou hamburger, quel est le plus riche en calories ?
- 3 semaines de détox pour se préparer pour les beaux jours

  
Envoyer à un(e) ami(e)s