Comment réduire sa consommation de <b>sel</b> ?
Comment réduire sa consommation de <b>sel</b> ?

Comment réduire sa consommation de sel ?

Source : Maia Baudelaire
Publié le 18 juillet 2014

Maïa Baudelaire, Nutritionniste Experte en Comportement Alimentaire et Fondatrice de la Méthode I Love My Diet Coach® – premier site de Coaching Nutritionnel par téléphone remboursé par les mutuelles – vous donne ses astuces pour profiter au maximum des bienfaits du sel, et des bienfaits seulement.

Souvent reliée à l’apparition de certaines maladies, la consommation excessive de sel n’est pas bonne pour votre santé.

Le sel en chiffres :

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande une consommation de sel de 5g par jour, ce qui correspond à une cuillère à café. C’est peu me direz vous, surtout quand les études montrent qu’en moyenne les français en consomment presque le double.

Vous n’avez pourtant pas l’impression de vider la salière dans votre assiette ? C’est normal. La plus grosse part de votre consommation provient du sel dit « caché ». Celui présent naturellement dans les aliments, ou celui ajouté lors de leur fabrication, donc, celui que vous ne voyez pas.

Et si on zappait le sel ?

Surtout pas, le sel est un élément indispensable à votre santé, pour faire fonctionner vos muscles, vos reins et votre cœur ! C’est l’excès qui le rend néfaste. Mais en petite quantité votre corps en a besoin chaque jour.

Mes astuces :

- Laisser la salière à la cuisine et commencez d’abord par goûter vos plats avant de les saler.

- Consommez des eaux gazeuses naturellement pauvres en sel comme le Perrier, la Salvetat ou la San Pellegrino.

- Vos aliments manquent de goût ? Optez pour des herbes fraîches (Coriandre, Aneth, Thym, Persil, Romarin …), des épices ou des condiments avant de sauter sur le sel. Vous pourriez être agréablement surpris du résultat.

- Même si l’été et ses chaudes températures mettent du temps à pointer le bout de leur nez, les apéritifs entre amis vont bientôt faire leur grand retour. A côté des chips essayez les bâtonnets de crudités, carottes, concombres et les petites tomates cerise à tremper dans une bonne petite sauce maison.

- Les plats tout préparés sont souvent très riches en sel. Préférez cuisiner vous même, au moins là vous êtes sur de ce qu’il y a dedans.

- Laissez vous tenter par le sel rose d’Himalaya qui représente une alternative saine au sel ordinaire. Son goût est beaucoup plus salé, vous en mangerez donc moins pour obtenir le même goût salé qu’avec le sel de table ordinaire. Il contient également beaucoup plus de minéraux.

En bref :

Le sel c’est bon pour la santé mais en petite quantité !

Cet article est également disponible sur www.viepratique.fr

Maïa Baudelaire, Nutritionniste et experte en Comportement alimentaire, Fondatrice de la Méthode de Maïa Baudelaire® I Love my Diet Coach®, premier Coaching Minceur personnalisé remboursé par les Mutuelles

A lire également :
- Mes conseils pour garder la ligne pendant le Ramadan
- Pourquoi monter sur la balance une fois par semaine est inutile ?
- Pourquoi supprimer les féculents n'aide pas à maigrir ?
- Pourquoi les hommes et les femmes ne grossissent pas de la même façon ?
- Quelles applis pour mincir ?
- J'ai testé les vêtements minceur !
- Mincir rapidement
- Santé et énergie dans mon assiette
- Mes Astuces pour moins manger
- A quoi correspond l'IMC ?
- Comment tenir toute la matinée sans grignoter ?
- Comment savoir si je fait de la rétention d'eau ?
- Comment changer ses habitudes alimentaires ?
- Le sans gluten : Pourquoi ? Pour qui ?
- Comment éviter le grignotage ?
- Comment manger équilibré ?
- Les 7 erreurs à éviter quand on veut mincir
- Travailler fait grossir, aujourd'hui c'est prouvé !
- Comment bien lire les étiquettes : les labels
- Comment bien lire les étiquettes : les oeufs
- Comment bien lire les étiquettes : les barres céréalières
- L'alimentation pour être toute en beauté !

  
Envoyer à un(e) ami(e)s